Votre Potentiel Femmes.

Votre Potentiel femmes est un blog créé dans le but d'encourager les femmes intuitives, créatives et audacieuses pour toujours faire mieux !
Suivez-nous
votrepotentiel.femmes@gmail.com
Back to top

Défi Patrick Bruel : happy end !

Et non  : WONDERFUL END

En français :  c’est une fin heureuse et non une fin merveilleuse.

Cet article est la suite des articles : 1 Défi PB = Patrick Bruel,  2 défi Patrick Bruel : jour J-35, 3 Défi Patrick Bruel : jour J-28,  4 Défi Patrick Bruel : jour J-20,  5 Défi Patrick Bruel : jour J-7 et 6 Défi Patrick Bruel : la veille.

Je commence par la mauvaise nouvelle : et non, ce n’est pas une fin merveilleuse, je n’ai pas rencontré Patrick Bruel et je l’ai encore moins interviewé. Je n’ai pas atteint mon but, j’étais prête mais bon, il n’a pas jugé digne d’intérêt mon projet .

Voici les questions que je ne lui ai pas posé :

question

(Au préalable j’aurais dit “Bonjour” en rougissant, passons… Et j’aurais présenté mon blog en  2 à 3 phrases).

  1. 1. quelles sont les peurs et les obstacles  que vous avez dû dépasser pour exploiter votre potentiel ?
  2. Y a-t-il eu un déclencheur et dans ce cas, lequel ?
  3. 3. Quels sont alors les moyens nouveaux que vous avez mis en œuvre (pour exploiter votre potentiel) ?
  4. 4. Avez-vous rencontré des personnes décisives dans  vos  projets ?
  5. Pensez vous qu’il soit nécessaire de faire avancer l’égalité femmes/hommes ?
  6. Pensez vous que nous devons réfléchir et agir sur ce thème là, dans l’éducation que nous donnons à nos fils?
  7. Avez-vous un lien particulier avec une petite fille, jeune fille ou jeune femme de votre entourage ? (une nièce, ou filleule…)
  8. Que lui diriez-vous au sujet de l’égalité femmes/hommes pour la guider ?
  9. Pensez-vous que la femme est l’avenir de l’homme ?

Je sais : cela fait un nombre important de questions mais j’ai préféré éviter les blancs dans la conversation…

Cela dit, il n’est jamais trop tard, je suis disponible pour une interview par skype.

Tant que j’y suis : il y a maintenant prescription…

Voici la trame dont je me suis servie pour faire ma demande d’interview :

“Bonjour,

A la suite de notre échange téléphonique, voici mon mail.

A l’occasion de la venue de Patrick Bruel à Rochefort le 7 août prochain pour le Summersound Festival, je me suis lancée dans un défi sur mon blog qui le concerne évidemment (pour comprendre le « évidemment », il faut parcourir mon blog votrepotentiel-femmes.com  et plus particulièrement les articles : “le boulot me repose de ma vie familiale, c’est normal”, “pourquoi j’irais perdre mon temps dans une formation”, et “hystérie” – avec des liens pour ouvrir le blog et les articles).

Le défi est « interviewer Patrick Bruel » : en effet, l’objet de mon blog est d’encourager et de donner envie aux femmes de développer leurs capacités professionnelles et personnelles, d’oser et de prendre leur vie en main… (Puis lien vers les pages de défi…).

Comme Patrick Bruel est un homme de défis et de chalenges, j’aimerai l’interviewer précisément sur ce sujet : la façon dont il est arrivé à vaincre ses peurs (ou pas), l’énergie positive qu’il mobilise à chaque fois…

Au sujet des chalenges, j’ai particulièrement aimé lorsqu’à Télématin (je crois), au sujet du concert symphonique, il a expliqué qu’il allait chanter de l’opéra au Palais Garnier en « ramenant à ce que je suis, sans imiter Pavarotti ».

C’est précisément ce que j’ai envie de faire dans l’interview que je propose : je n’ai pas envie d’interviewer Patrick Bruel en faisant semblant d’être une journaliste, cela n’aurait pas de sens, j’ai envie de l’interviewer comme je suis c’est à dire une blogueuse débutante certes mais passionnée depuis toujours par le développement personnel, le dépassement de soi et les femmes bien sûr !

Salutations, etc…“

Voilà, j’étais assez contente de ma demande que j’ai formulé selon la règle “vous/je/nous/++sincère”… (pour en savoir plus sur ce point, voir l’article “Défi Patrick Bruel : la veille”). Mais cela a été un FLOP !

Comme quoi : dans la poursuite d’un but précis, on peux mettre tout en œuvre pour y arriver mais parfois cela ne fonctionne pas, ce n’est simplement pas le moment.bon momentPour qu’une communication fonctionne bien, il faut être deux : un émetteur et un récepteur. Vous pouvez tout mettre en œuvre pour  émettre le bon message, si le récepteur ne veut pas l’entendre, cela ne fonctionnera pas. Mais en tout cas,vous aurez essayé et forcément appris quelque chose sur vous et sur les autres.

Alors que si je n’avais pas essayé, je serais restée dans le fantasme : “j’aurais pu aussi lancer un défi sur mon blog à l’occasion de la venue de PB à Rochefort, mais je n’ai pas osé, je n’étais pas encore prête, je n’avais pas assez de lecteurs, lectrices, cela n’aurait servi à rien“ et patati patata…

Et dans ce cas, je n’aurais rien appris, j’aurais fantasmé sur une occasion non saisie, puis j’aurais douté de moi en pensant “zut, j’aurais peut être dû quand même…”…. Et je me serais mise à cogiter en boucle au lieu de passer à l’action.

Nous en venons donc à la HAPPY END !

En fait, il y a 3 happy ends !

1. Vous (mes lectrices et lecteurs) existez !!! Et pour moi, c’est super, c’est une super récompense. Vous m’avez suivie, commentée et je vous en suis très reconnaissante.

2. Je suis BLOGUEUSE.

Et oui, ce défi m’a permis de me sentir légitime.

De sortir de cette période de transition pendant laquelle certes j’avais créé un blog mais je ne l’avais pas encore vraiment intégré mentalement, du coup, j’étais presque tentée d’abandonner parce qu’après tout, en dehors de moi, ce projet ne semblait intéresser personne…J’étais juste un peu blogueuse, toute étonnée de ma hardiesse, mais pas forcément constamment convaincue de réussir à durer. J’étais dans une sorte d’entre 2 dans laquelle je sentais que j’aurais pu faire facilement machine arrière, pour revenir dans ma zone de confort précédente…

Ouf, c’était seulement une période de transition et ce qu’il y a de bien dans les périodes de transition, c’est que ce ne sont que des périodes de transition. Ce n’est pas agréable mais cela ne va pas durer… Et le passage à l’action est une bonne manière de dépasser cette phase.

Donc, toutes les démarches que j’ai faites pendant le défi PB, tous ces mails pour me présenter, et les articles rédigés pour vous tenir au courant de mes démarches ont donné une réalité concrète à  mes idées et  ont confirmé mon projet de départ : “créer un blog d’informations et de motivation à l’intention des femmes”.  De plus, j’ai sacrément (même si pour l’instant, vous n’avez pas vu le résultat), et un peu dans l’urgence, bossé la technique : enregistrer un son, le travailler pour réaliser un podcast…

Et maintenant, j’ASSUME.

3. Comme j’assume et que je me sens légitime, les idées viennent… Et j’ai pris le gout des défis… Donc,  prochainement je vais donner des nouvelles impulsions à mon blog avec de nouvelles rubriques, un nouveau défi certainement… Je bosse encore un peu sur ces projets et je vous en dis plus dès que possible…

Message personnel à l’intention de PB :

Patrick Bruel

Cher Patrick Bruel, et oui c’est fini :  je ne vous verrai plus partout, je regarderai à nouveau les autres hommes …

Merci, merci, merci et encore merci  ! De me suivre et de partager sans modération avec les copines dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux.

J’attends avec impatience vos commentaires sur les questions, sur ma présentation de LA demande d’interview…

Crédit photo : Andreanna Moya Photography, Brandon Warren, Sud Ouest

Post Tags:
Elodie Sancier

votrepotentiel.femmes@gmail.com

Créatrice du site votrepotentiel-femmes.com pour les femmes intuitives, créatives et audacieuses qui sont déterminées à avoir plus de confiance en elles, à atteindre leur autonomie financière et retrouver l’équilibre entre leur vie privée et professionnelle.

3 Comments
  • Nathalie
    novembre 11, 2015 at 8:19

    On est d’accord sur un point, on fait parfois des pieds et des mains pour obtenir quelque chose et, malgré tous nos efforts, rien ne fonctionne comme on le souhaite… Alors soit ce n’est pas le moment, comme tu dis, soit ça ne doit pas se faire du tout!
    Bravo pour ce défi Elodie! Hâte de connaître le prochain! 🙂

  • Fallon Sandrine
    août 14, 2015 at 10:15

    Si la fin n’est pas celle espérée au moins la démarche était audacieuse et le défi du dépassement de soi a été réalisé : bravo !!! Le but de ton blog (si j’ai bien compris) est aussi de dire aux femmes qu’il faut oser et se motiver pour avoir quelques chose et se dépasser. Et là aussi je peux te dire « pari » réussi en ce qui me concerne car je vais peut être me lancer dans une activité annexe mais que je n’osais pas faire (il me faut encore un peu de courage !!! car je ne me sens pas tout à fait prête). Tu m’as aidé avec ton blog à me remettre en question. La suite ???? J’y réfléchis…..

Leave a Reply