Votre Potentiel Femmes.

Votre Potentiel femmes est un blog créé dans le but d'encourager les femmes intuitives, créatives et audacieuses pour toujours faire mieux !
Suivez-nous
votrepotentiel.femmes@gmail.com
Back to top

défi Patrick Bruel : jour J – 35

 

Ceci se lit (normalement) comme une suite à l’article : Défi PB = Patrick Bruel.

Prologue 1 : j’ai trouvé un TRUC pour ne pas mourir de trouille et contribuer à faire un peu baisser la pression :  je peux évidemment relativiser et voir le défi PB non pas comme une énorme vantardise mais plutôt comme un exercice pratique de mon bonus “Et si nous reprenions l’habitude de rêver notre vie”.

(disponible gratuitement avec l’inscription à ma newsletter)

Prologue 2 : Bon voilà, le ridicule ne tue pas, et le fait d’intéresser ou pas non plus ! C’est comme envoyer une lettre de candidature pour le job de ses rêves et ne rien recevoir, et lorsqu’on appelle, de tomber sur quelqu’un de désagréable qui dit sans explications que le poste est pourvu…

On est finalement souvent (ou toujours) dépendant du désir de l’autre non ?

Donc je ne suis pas morte, pas seulement parce  que le ridicule ne tue pas, mais aussi parce que quelqu’un m’a répondu (et oui !) : l’organisateur du festival m’a gentiment téléphoné pour me dire qu’il ne pouvait pas m’aider en réponse à mon mail.

Et oui ! Vous voulez la preuve : il m’a envoyé et autorisé à utiliser des photos sur mon blog. Je sais : c’est très très FORT !

Je vais crier ma joie dans le jardin et je reviens…

Summersound Festival

Donc, je reprend l’explication de mon défi : tout au long de ce défi, je m’engage à partager avec vous :

  • les petits pas sur le chemin 
  • mes peurs
  • mes pensées limitantes : pas aussi fort que des peurs mais des pensées parasites, des restes de réflexion du passé qui n’ont plus rien à voir avec notre vie actuelle mais qui s’incrustent
  • les fois où je serais ridicule
  • mes succès : et tac !
  • les signes : depuis un mois, tout me parle de Patrick Bruel, c’est comme quand j’étais en 2nde au lycée et je n’osais pas penser au BG (beau gosse en langage ado) de terminale mais que tout d’un coup, tout le monde avait quelque chose à raconter sur lui ou que je le croisais dans les couloirs de sciences (si je le croise 3 fois avant samedi, c’est qu’il sera au tournoi de ping-pong lundi et qu’il me regardera). Vous vous souvenez ?

Non, = ben, c’est plutôt une bonne nouvelle, vous étiez moins tarte que moi !

  • et enfin j’utiliserai la visualisation !

C’est parti : voilà ce que j’ai fait cette semaine :

  1. Les petits pas sur le chemin :
  • je me suis lancée dans l’étude de la biographie de PB et cela m’a rappelé qu’il avait joué dans un film formidable : “le lait de la tendresse humaine” ;   du coup, j’ai écrit un article sur ce film qui vous donnera (je l’espère) envie de le voir.
  • j’ai contacté son agent trouvé sur le web (j’espère que c’est le bon) : par mail dans un premier temps
  • j’ai contacté le club officiel des fans : par mail
  • j’ai créé mon compte Twitter pour pouvoir suivre PB : j’avoue, j’ai eu l’aide de mon  ado qui passait par là qui m’a expliqué un peu mieux le principe et le fonctionnement de ce réseau social. Cela m’a permis d’avoir une activité commune avec mon fils qui s’est montré patient et un peu désabusé avec sa vieille mère qui ne comprend pas du premier coup !
  • j’ai eu un contact avec une amie journaliste qui a partagé son expérience avec moi et qui m’a donné un autre contact qui devrait pouvoir m’aider.

Je viens de l’appeler et croyez moi, cela n’a pas été facile, j’ai pris mon courage à deux mains et après avoir visualisé ma “stratégie en 7 points pour passer un appel difficile” et noté plein de phrases tout prêtes sur mon cahier, je me suis lancée !

Et cela s’est BIEN passé ! Je vous raconte la suite la semaine prochaine.

2 . LA PEUR  principale : je me PLANTE

La peur

Non seulement je n’ai pas l’interview, mais  PIRE, personne ne veut me parler, je suis ignorée !

Bon ben alors, mon égo en prend un coup, mais il s’en remettra, après tout, en plein mois d’aout, je ne vais pas pleurer tout le mois, un bon coup de pineau et ça repart (à consommer avec modération) :  je retourne dans ma cuisine (et la petite voix me dit : tu n’aurais jamais dû la quitter, tu as voulu faire la maligne et ben voilà ce que t’a rapporté- sous entendu la honte-).

Ben ça change pas mais au moins j’aurais essayé.

3 . Une pensée limitante ou plutôt un nuage de pensées limitantes qui tournent en boucle toujours sur le même sujet : c’est une petite voix qui me dit “non mais, tu te prends pour qui ? Tu crois que tu vas obtenir une interview alors que toutes les journalites (les filles sérieuses, diplômées et avec une vraie carte, elles !) du coin vont vouloir un rendez-vous. Et en plus, tu ne sais pas faire une interview”. Vraiment sympa, cette petite voix !

Bon, maintenant, j’en fait quoi maintenant de cette petite voix, qui me soooouuuuulle ???

J’ai essayé d’analyser la raison de sa venue, et objectivement il apparait qu’elle est forcément dû à un reste de manque de confiance en moi, et aussi certainement à des restes d’éducation du siècle dernier, du genre “ne te prend pas pour ce que tu n’es pas, reste à ta place, sois modeste”.

Cela vous parle ou je suis seule dans ce cas ? 

merci de partager dans les commentaires

4. Pour l’instant, je n’ai pas été trop ridicule.

5. Le succès : bon je n’y reviens pas, je vous en ai évidemment parlé plus haut (contact avec l’organisateur du festival = photos pour le blog) parce que cela urgeait. Je sais que c’est un petit succès mais tout succès est bon à prendre. Je pense que je vais me récompenser en allant faire les soldes demain (si vous m’avez laissé quelque chose…) parce que c’est important que mon cerveau se pense comme un winner !

6. Les signes : on en reparlera

7 . La visualisation : pour l’instant, j’ai un peu de mal, je crois que cela manque un peu de concret.

Et maintenant, votre récompense, pour m’avoir lu patiemment jusqu’à la fin :

SS15_Patrick-Bruel

Et voilà, c’est tout pour cette semaine, rendez-vous la semaine prochaine pour un autre récit palpitant en lien avec mon défi, et d’ici là, merci de partager sur les réseaux sociaux, c’est super important pour moi  !

Crédit photo : Aren.Art, marceline

Post Tags:
Elodie Sancier

votrepotentiel.femmes@gmail.com

Créatrice du site votrepotentiel-femmes.com pour les femmes intuitives, créatives et audacieuses qui sont déterminées à avoir plus de confiance en elles, à atteindre leur autonomie financière et retrouver l’équilibre entre leur vie privée et professionnelle.

No Comments

Leave a Reply