Votre Potentiel Femmes.

Votre Potentiel femmes est un blog créé dans le but d'encourager les femmes intuitives, créatives et audacieuses pour toujours faire mieux !
Suivez-nous
votrepotentiel.femmes@gmail.com
Back to top

Manuel de survie pour le mois de septembre

Je sais, je sais, les plus organisées d’entre vous, ont fait les courses scolaires courant août, ont recalé le sommeil des enfants une semaine avant la rentrée, ont été voir les médecins pour avoir les certificats médicaux…

Y en a même qui ont fait des listes de menus rapides pour survivre aux 15 premiers jours,  ou organisé la rotation des grands parents avec un planning DOODLE !

vasse-nicolasantoine.jpg

Mais il reste :

  • les envies des nouveaux profs :
  • les réunions de rentrée
  • les forums des associations
  • “l’an dernier, j’aimais la zumba, mais cette année, je veux faire roller comme Jeanne”, oui mais roller, c’est loin et tard
  • LES DEVOIRS. Mais il y a heureusement certaines municipalités qui organisent l’aide aux devoirs dans la garderie du soir, MERCI !

Et il y a des bonnes nouvelles :

  • il y a école, c’est à dire que d’autres gens que vous, vont s’occuper d’enseigner des choses palpitantes à vos enfants et de leur apprendre à vivre en société.
  • c’est super d’être aidé par des gens compétents (en général)
  • mais pour moi, la SUPER NOUVELLE est  : IL Y A CANTINE ! Et ça, c’est vraiment génial, tout d’un coup, vous n’êtes (avec Robert parfois) plus responsable que de la moitié des repas de la semaine.

cantine scolaireEt même parfois, il y a cantine avec des repas faits sur place par un cuisinier, donc bons et équilibrés, ce qui fait que vous pouvez vous relâcher certains soirs notamment quand la piscine d’Enzo finit 30 mn après la réunion de rentrée de la classe de Leila…

  • Ayons une pensée solidaire et émue pour les parents des pays du nord ou anglo-saxons qui doivent munir tous les matins leurs enfants d’en cas pour le repas du midi…

Vous avez,  hélas, atteint l’âge où vos enfants sont étudiants :

  • tout d’abord, félicitations, ils ont les moyens (le bac) et les capacités (c’est encore à prouver !) de voler + ou – de leurs propres ailes dans une ville universitaire + ou – lointaine.
  • Si vous êtes dans ce cas, vous avez surement connu un été assez fatiguant car les réponses aux admissions dans les écoles intervenant mi juillet, il est parfois déjà tard pour chercher un logement, sans parler des états des lieux, aménagement, ménage et compréhension des impacts financiers des études…
  • Vous avez tenté de leur expliquer en urgence quelques rudiments de cuisine, et du tri du linge avant la laverie.
  • Ah j’allais oublié les achats divers et variés d’uchambre de fillestensiles du cuisine, micro-onde et couette divers…Mais vous avez résisté vaillamment sur les achats superflus “de déco pour mon studio” destinés à vous ruiner et à vous faire croire que la réussite de votre fille dépend d’un bout de tissu.
  • Nous sommes bien d’accord que c’est à ces jeunes adultes de se prendre en main, mais qu’il est quand même de notre responsabilité de continuer notre boulot de parent en leur donnant et expliquant les modes d’emploi et en les soutenant…
  • Sans vouloir vous faire peur, il est maintenant connu que ces années d’entrée dans l’âge adulte sont des années de grand bouleversements psychologiques  pour les jeunes adultes des pays développés car ils doivent gérer une certaine forme d’indépendance financière, la séparation avec les parents, leur entrée dans la vie adulte, la pression des études, et les discours ambigus de la société : à la fois, “vous avez la vie devant vous, tout est possible” et “de toutes les façons, c’est la crise et vous n’aurez pas de boulot”.

La plupart d’entre eux réussirons (grâce à vous) à être des adultes équilibrés, heureux et responsables … Néanmoins, les services de médecine scolaire universitaires savent qu’ils doivent veiller au grain… et à l’équilibre psy de nos jeunes adultes.

  • Donc, vous avez survécu à l’été, et si vous avez réussi à partir vous même en vacances, je vous tire mon chapeau !
  • Certains parents d’étudiants préfèrent renoncer aux vacances  : because money et aussi parce qu’ils ont compris qu’ils passent de toutes les façons beaucoup de temps à installer leurs enfants dans des villes improbables (Clermont Ferrand, Limoges, Quimper…) mais néanmoins jolies donc autant passer quelques jours sur place.
  • Et maintenant, c’est le mois de septembre, vous êtes vide et vidée, une fois passée la première semaine d’excitation à la fac, votre enfant n’a plus besoin de vous, super ! Vous avez bien fait votre boulot !
  • Et maintenant, vous allez pouvoir vous reposer et peut être un jour (lointain, je sais), quand vous aurez réussi à moins vous inquiéter pour vos enfants, vous allez pouvoir avoir une autre vie, ou un embryon d’une autre vie…

J’ai une proposition :

Et si vous aussi, vous vous mettiez dans cette ambiance de rentrée,

  • de “tout est possible”, “on rebat les cartes”, “on change de profs”
  • et si à défaut de changer de boulot et de chef (quoique),
  • vous vous achetiez un beau carnet tout neuf : un carnet d’intention, de rêve, de secrets,
  • si vous preniez un peu de temps pour penser à votre vie (si c’est pas maintenant, cela sera pour le mois d’octobre…)
  • à ce sujet, je vous conseille la lecture de mon ebook “Et si nous reprenions l’habitude de rêver notre vie” offert en cadeau lors de votre inscription à ma newsletter (bandeau latéral à droite sur le blog).

Bon courage, les parents, essayez de relativiser, de voir le bon côté des choses, c’est  une compétence qui vous sera utile dans votre vie pro comme dans votre vie perso…

Et merci de partager dans les commentaires et sur les réseaux sociaux …

Crédit photo : vasse nicolas,antoine, Service photo du Département du Val-de-Marne, mehdi benmansour

Elodie Sancier

votrepotentiel.femmes@gmail.com

Créatrice du site votrepotentiel-femmes.com pour les femmes intuitives, créatives et audacieuses qui sont déterminées à avoir plus de confiance en elles, à atteindre leur autonomie financière et retrouver l’équilibre entre leur vie privée et professionnelle.

No Comments

Leave a Reply